Année 2018, Séance 6 : les animaux dans l’Antiquité

 

La séance du séminaire Antheia de juin 2018 a eu lieu le mercredi 13 juin. Sont intervenus pour cette séance consacrée aux animaux :  

Margaux Spruyt : La figure de l’équidé dans les reliefs néo-assyriens et perses achéménides : Historiographie et méthode d’analyse

Anne Levillain : Le sanglier, entre porc et bouc

Aurélien Gavois : A propos d’un problème d’anachronisme dans les Suppliantes d’Euripide.


Margaux Spruyt : La figure de l’équidé dans les reliefs néo-assyriens et perses achéménides : Historiographie et méthode d’analyse

Les reliefs néo-assyriens et perses achéménides, mis au jour au XIXe siècle par des consuls-archéologues européens ont su animer plus d’une passion. Si les premiers regards posés sur ces œuvres sont marqués par une idéologie colonialiste (H. Rawlinson) et une volonté de les lire comme des romans (A. Parrot), il convient d’essayer de les déchiffrer au regard des méthodes d’analyse, telle que l’iconologie, développées plus tard notamment par E. Panofsky, O. Pächt ou encore D. Arasse. Reprendre l’étude de ces reliefs de manière très méthodique en suivant des étapes précises depuis la description formelle jusqu’à l’interprétation des signes visuels, au vu du contexte de création, nous permet de remettre en question la fonction mais aussi le discours développé par ces reliefs au sein des palais proche-orientaux du Ier millénaire avant notre ère. L’étude se concentrera principalement sur la figure de l’équidé – le cheval, l’âne et la mule – en raison de son omniprésence dans les reliefs mais aussi de son importance sur le plan logistique, tant dans la sphère militaire qu’agraire.

 

Anne Levillain : Le sanglier, entre porc et bouc

   Le sanglier est un animal très présent dans la littérature et l’iconographie de l’Antiquité grecque, reflet des guerriers de l’épopée ou monstre dévastateur devant être capturé par des héros tels qu’Héraclès ou Thésée. Pourtant les termes qu’emploient les auteurs pour le désigner, σῦς, ὗς et κάπρος en particulier, font état d’une certaine confusion : parfois utilisés pour évoquer d’autres animaux, ils peuvent créer des associations dont on comprend peu, a priori, la raison. Si le lien entre le sanglier et le porc peut s’expliquer par la parenté des deux animaux, le rapprochement avec le bouc semble plus mystérieux. Plus largement, cette identité de termes confronte des sphères de pensée différentes et met en réseau des valeurs qu’il convient d’analyser et de comprendre.

   Cette étude aura pour but de proposer une méthodologie visant à déterminer les moyens de s’assurer qu’un terme recouvre bien un sanglier et non un autre animal, mais proposera aussi une explication des liens ainsi tissés entre les animaux.

 

Aurélien Gavois : A propos d’un problème d’anachronisme dans les Suppliantes d’Euripide

L’acte de représenter se fait à travers le prisme des représentations déjà existantes ; il est culturellement déterminé : on y retrouve des éléments conceptuels, des attitudes, des valeurs, des images mentales, des connotations, des associations… La représentation passe donc par des constructions qui doivent poser la question de l’écart entre réalité et représentation. Une représentation est pleine d’idéologie ; dans le domaine littéraire, s’ajoutent à cela les questions de genre.

Le récit de la bataille des Suppliantes d’Euripide laisse ainsi apparaître un problème d’anachronisme derrière lequel se cachent, en réalité, des éléments à la fois idéologiques et génériques. En effet, le récit fait apparaître, aux côtés d’hoplites et de cavaliers, des chars de guerre. L’usage du char, à l’époque classique, a été depuis longtemps abandonné au profit de la cavalerie montée. Si de nombreuses pièces de tragédie de l’âge classique mettent en scène le char, la pièce d’Euripide est en revanche la seule à mettre côte à côte des cavaliers montés et des chars. Nous nous interrogerons donc sur cette spécificité des Suppliantes et sur sa signification.

Aurélien Gavois – Exemplier Antheia 13-06-2018

Aurélien Gavois – diaporama Antheia 13-06-2018


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.